Gender Parity and Gender Equality for IWD 2016 / Journée internationale des femmes 2016 : parité hommes-femmes et égalité des sexes

Gender Parity and Gender Equality for IWD 2016

Celebrated each March 8, International Women’s Day (IWD) began in 1909, with women organizing in the labour movement.Women’s activism for their rights spread throughout the last century, and in 1977, the United Nations proclaimed IWD imagesworldwide to encourage women’s rights and international peace. The UN’s annual IWD theme for 2016 is “Planet 50-50 by 2030: Step It Up for Gender Equality,” calling on governments to commit to engaging and supporting women and girls to reach their full potential and full participation locally, nationally, and internationally. The importance of this campaign was made clear by the World Economic Forum, which has found that under current conditions, economic gender equality will take until 2133 to achieve.

On PEI, we must maximize the cultural, political, social, and economic participation of people of all genders. Numerous studies have shown that gender equality is linked to economic growth, increased productivity, and better socio-political performance. It only makes sense – if we are not fully engaging 50% of our population, how can a country perform to 100%? We need everyone’s voices, experiences, and energies to make Canada, PEI, and countries around the world great.IWD

Gender parity in government was illustrated in Prime Minister Trudeau’s fulfilled promise to have an equal number of men and women in his Cabinet. On PEI, Premier MacLauchlan demonstrated leadership by clearly mandating Minister Responsible for the Status of Women Paula Biggar to “work across all Government to advance equality and opportunity for women in policies and programs.”

One of the PEI Advisory Council on the Status of Women’s activities is the Equality Report Card. The Report Card is a tool to assess our Province’s progress towards women’s equality goals on PEI. Since 2013, PEI has done very well to increase the number of women appointed to agencies, boards, and commissions. Over the last few years, women have gone from 37% to 45% of appointments. Women are also increasingly being appointed as chairs and vice-chairs – 48% of appointments between 2013 and 2015, up from the previous high of 27%. These are significant accomplishments and show PEI’s commitment to gender parity in decision-making.

The PEI government has also shown leadership by developing a statistical profile of PEI women. Tracking statistical differences between genders is important in order for inequalities to be recognized and addressed and to ensure gender is a consideration in decision-making.

As our Governments work on gender parity, what can Islanders do? Take advantage of Status of Women Canada’s IWD theme, “you are empowerment,” to honour a woman who inspires you. Read the 2015 Equality Report Card. Promote leadership in women and girls. Encourage gender parity on boards and other decision-making bodies. Consider ways to make your organization or group more welcoming to all genders. Let businesses, governments, and organizations know that you value gender parity. And finally, apply to join a PEI government board, agency, or commission through Engage PEI. We need diverse Island voices to achieve gender parity and true diversity in decision-making: http://www.gov.pe.ca/engagepei.
Happy International Women’s Day!

Kelly Robinson
Kelly Robinson recently completed her term as Chairperson of the PEI Advisory Council on the Status of Women

Journée internationale des femmes 2016 : parité hommes-femmes et égalité des sexes

Célébrée le 8 mars chaque année, la Journée internationale des femmes a commencé en 1909, au moment où les femmes s’organisaient dans le mouvement ouvrier. La luttimagese des femmes pour leurs droits s’est étendue tout au long du dernier siècle, et en 1977, l’Organisation des Nations Unies (ONU) a proclamé la Journée internationale de la femme pour promouvoir les droits de la femme et la paix internationale. Le thème choisi par l’ONU pour l’édition 2016 de la Journée internationale de la femme est «?Planète 50-50 : Franchissons le pas pour l’égalité des sexes?», et est un appel aux gouvernements pour qu’ils prennent des engagements afin d’aider les femmes et les filles à atteindre leur plein potentiel et à participer pleinement à la société à l’échelle locale, nationale et internationale. L’importance de cette campagne a été confirmée par le Forum économique mondial : selon le Forum, si l’on se fie à la situation actuelle, l’égalité de sexes sur le plan économique ne sera atteinte qu’en 2133.

À l’Île-du-Prince-Édouard, il faut faire en sorte que tous les Insulaires, peu importe leur sexe, puissent participer au maximum à la société sur les plans culturel, politique, social et économique. Plusieurs études démontrent que l’égalité des sexes contribue à la croissance économique, à une productivité accrue et à des conditions sociopolitiques améliorées. C’est logique : si 50 % de la population ne participe pas pleinement à la société, comment un pays peut atteindre son plein potentiel? Il faut la voix, les expériences et les efforts de tous pour que le Canada, l’Île-du-Prince-Édouard et les pays partout dans le monde fleurissent réellement.

La parité hommes-femmes au sein du gouvernement fédéral a été atteinte lorsque le premier ministre Trudeau a rempli une de ses promesses en nommant un nombre IWDégal de femmes et d’hommes au sein de son cabinet. À l’Île-du-Prince-Édouard, le premier ministre MacLauchlan a fait preuve de leadership en donnant de façon claire à la ministre responsable de la situation de la femme, Mme Paula Biggar, le mandat de travailler au sein de l’ensemble du gouvernement pour promouvoir l’égalité des femmes et les possibilités qui s’offrent à elles dans les politiques et les programmes.

L’une des initiatives du Conseil consultatif sur la situation de la femme de l’Île-du-Prince-Édouard est la Fiche de rendement sur l’égalité. La Fiche de rendement est un outil qui permet d’évaluer les progrès de la province pour ce qui est des objectifs en matière d’égalité des femmes. Depuis 2013, l’Île-du-Prince-Édouard a réussi à augmenter considérablement le nombre de femmes nommées à des organismes, conseils et commissions. Au cours des dernières années, la part de sièges attribués à des femmes est passée de 37 % à 45 %. Les femmes sont également de plus en plus nommées à la présidence ou à la vice-présidence – 48 % des nominations de 2013 à 2015; le sommet était auparavant 27 %. Il s’agit de réalisations considérables qui démontrent les efforts de l’Île-du-Prince-Édouard en matière de parité hommes-femmes dans les organismes décisionnaires.

Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a également fait preuve de leadership en créant un profil statistique des femmes de la province. Cerner les différences entre les sexes sur le plan statistique contribue à ce que les inégalités soient reconnues et à ce que des mesures soient prises pour les éliminer, et aussi à ce que la prise de décision comprenne une analyse comparative entre les sexes.

Pendant que les gouvernements travaillent à l’atteinte de la parité hommes-femmes, que peuvent faire les Insulaires? Profitez du thème de Condition féminine Canada pour la Journée internationale des femmes, «?Outillées pour l’égalité?», et honorez une femme qui vous inspire. Lisez la Fiche de rendement sur l’égalité 2015. Faites la promotion du leadership chez les femmes et les filles. Encouragez la parité hommes-femmes au sein des conseils et des autres organismes décisionnaires. Trouvez des façons de rendre votre organisme ou groupe plus ouvert à tous. Dites aux entreprises, aux gouvernements et aux organismes que la parité hommes-femmes est importante pour vous. Posez votre candidature pour un poste au sein d’un organisme, d’un conseil ou d’une commission du gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard par l’entremise de Contribuons à l’Î. P. É. (http://www.gov.pe.ca/engagepei). Pour atteindre la parité hommes-femmes et une réelle diversité dans les organismes décisionnaires, il faut des voix variées. Joyeuse Journée internationale des femmes!

Kelly Robinson
Kelly Robinson a récemment terminé son mandat en tant que présidente du Conseil consultatif sur la situation de la femme de l’Île-du-Prince-Édouard.

1 Comment »

  1. […] IWD Commentary/Commentaire […]

RSS feed for comments on this post · TrackBack URI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: