Remember, Reflect, Work for Change / Recueillons-nous et incitons le changement

December 6, 2013

Dear Editor:

Today in Canada, we mark the National Day of Remembrance and Action on Violence Against Women. Around the world, people are marking 16 Days of Activism Against Gender Violence, from the International Day for the Elimination of Violence Against Women (November 25) to International Human Rights Day (December 10). In the midst of this, Canada pauses to remember the Montreal Massacre of December 6, 1989.

purple ribbonOn Prince Edward Island, we mark this time by wearing a purple ribbon to remember, to reflect, and to commit to work for change. We remember the 14 young women who were murdered because they were women on this day in 1989 in the Montreal Massacre. We also remember the nine women from PEI who have been murdered since 1989 by men who knew them.

It is important to remember and appreciate the action that has followed in PEI, since 1989, such as the Victims of Family Violence Act, the creation of the Premier’s Action Committee on Family Violence Prevention, and the Charlottetown Mayor’s Purple Ribbon Task Force on Family Violence Prevention. We will continue the work to make laws and policies that prevent deaths like these from ever happening again.

Today, we also remember the hundreds of Aboriginal women across Canada who have been murdered and those that are missing, and we will stand with others to encourage a National Inquiry.

Today, we also acknowledge women around the world who are abused, raped, assaulted, and killed in their homes, in acts of war, and in fleeing from one country to another.

We remember all of them – mothers, sisters, daughters, friends and neighbours – and we renew our pledge to continue to work for a province, a country, a world that is safe and peaceful.

The theme for the Purple Ribbon Campaign Against Violence this year is: “ASK. Sex without consent is a crime.” A concentrated discussion on this topic is long overdue in our community. It is our hope that this year’s theme will encourage discussion and debate in our homes, in our schools, in our workplaces, and throughout our communities. At a memorial service on December 6th at the Confederation Centre of the Arts in Charlottetown, our guest speaker Colleen MacQuarrie will be speaking about consent. Memorial services in Summerside and O’Leary will also remember victims of violence.

Today, especially, I encourage everyone to wear a purple ribbon. It is appropriate to wear a purple ribbon any day of the year, to signify a commitment to ending violence on our Island. It is especially appropriate to wear one at this time of year. On December 6th we remember, we reflect, and we stand together during memorial services across the Island.

Diane Kays
Chairperson of the PEI Advisory Council on the Status of Women

******************************************

Recueillons-nous et incitons le changement

Le 6 décembre 2013,

Madame la rédactrice,

Aujourd’hui, le Canada souligne la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes. Partout dans le monde, des gens reconnaissent les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, qui commencent le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et prennent fin le 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne. Au cœur de cette période, la population canadienne prend le temps de se recueillir à la mémoire des victimes du massacre de Montréal du 6 décembre 1989.

purple ribbonÀ l’Île-du-Prince-Édouard, nous soulignons cette période en portant un ruban violet comme symbole de notre recueillement et de notre engagement à travailler pour faire changer les choses. Nous nous souvenons des 14 jeunes femmes qui, le 6 décembre 1989, ont été tuées à Montréal parce qu’elles étaient des femmes. Nous nous souvenons aussi des neuf Insulaires qui ont été tuées depuis 1989 par des hommes qu’elles connaissaient.

Il est important de souligner les mesures qui ont été prises à l’Î.-P.-É. depuis 1989, notamment la proclamation de la Victims of Family Violence Act (loi sur les victimes de violence familiale), la mise sur pied du Comité d’action du premier ministre pour la prévention de la violence familiale et la création du Groupe de travail du ruban violet du maire de Charlottetown. Nous continuerons d’élaborer des lois et politiques de la sorte pour empêcher qu’une telle tragédie ne se reproduise.

Aujourd’hui, nous nous recueillons à la mémoire des centaines de femmes autochtones qui ont été tuées ou portées disparues au Canada. Nous devons faire preuve de solidarité pour encourager la réalisation d’une enquête nationale.

Aujourd’hui, nous reconnaissons les femmes de par le monde qui sont abusées, violées, agressées et tuées – dans leur demeure, lors d’actes de guerre et pendant qu’elles fuissent leur pays.

Aujourd’hui, nous nous souvenons de toutes ces femmes – mères, sœurs, filles, amies et voisines. Nous réitérons notre promesse de faire de notre province, de notre pays et de notre monde un endroit sûr et pacifique.

Cette année, la campagne du ruban violet se déroulera sous le thème « Demandez. Les relations sexuelles non consensuelles sont un crime. » Une discussion à ce sujet est plus que nécessaire dans notre communauté. Nous espérons que le thème de cette année lancera un dialogue dans nos demeures, nos écoles, nos milieux de travail et nos collectivités. Le 6 décembre, lors d’un service commémoratif au Centre des arts de la Confédération, notre invitée Colleen MacQuarrie prendra la parole sur le thème du consentement. Des services en mémoire des victimes de violence auront également lieu à Summerside et à O’Leary.

Aujourd’hui, j’encourage tous les Insulaires à porter le ruban violet. On peut le porter n’importe quel jour de l’année comme symbole de lutte contre la violence sur notre île, mais il est surtout important de l’afficher à ce temps de l’année. Le 6 décembre, nous nous recueillons et nous exprimons notre solidarité en participant aux nombreux services commémoratifs dans la province.

Diane Kays
Présidente du Conseil consultatif sur la situation de la femme de l’Î.-P.-É.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: